De nombreux Américains se mobilisent pour défendre le droit d’avorter
© ED JONES / AFP

« Pas touche à nos corps ! » : des milliers de manifestants sont attendus samedi dans les rues des États-Unis pour défendre le droit à l’avortement, menacé par la Cour suprême qui semble prête à revenir en arrière, cinquante ans après sa décision historique de protéger l’IVG. Quelque quatre cents cortèges sont organisés à travers le pays, dont des grandes marches à Washington, New York, Chicago, Austin et Los Angeles, selon les organisateurs de cette journée d’action.

Même s’il est soutenu par une majorité de la population, selon de récents sondages, le droit à l’avortement est un sujet de société très clivant depuis l’arrêt historique « Roe v. Wad » de janvier 1973, qui protège le droit des Américaines à interrompre leur grossesse. « Samedi, nos dirigeants élus, les juges de la Cour suprême, les sociétés qui financent les intérêts antiavortement vont nous entendre », a affirmé Sonja Spoo, une responsable de l’organisation féministe UltraViolet, qui promet d’autres actions.

En attendant l’arrêt de la Cour, qui doit intervenir d’ici fin juin, « nous sommes préparées à affronter ce moment, que ce soit en manifestant dans les rues, en faisant des demandes aux élus, quoi qu’il en coûte », a-t-elle dit dans un communiqué à l’Agence France-Presse. L’institution est dans la tourmente depuis début mai et la révélation par le site d’informations Politico d’un projet d’arrêt qui, s’il est adopté tel quel, accordera aux États américains le droit d’interdire ou d’autoriser les IVG.

À LIRE AUSSIMenace sur le droit à l’avortement : l’onde de choc aux États-Unis

« Cela va être horrible »

La possibilité d’avorter est déjà restreinte dans 23 États dirigés par les républicains et d’autres attendent la décision de la Cour suprême, désormais résolument ancrée dans le conservatisme, pour à leur tour limiter les avortements. Une vingtaine d’États conservateurs ont déjà promis de le rendre illégal, certains même en cas de viol ou d’inceste, ce qui forcerait les femmes à voyager plusieurs milliers de kilomètres pour se faire avorter.

À LIRE AUSSI« Le système politique américain est en train de s’effondrer »

Depuis les révélations de Politico, des groupes plus ou moins denses viennent tous les soirs crier leur colère devant le temple américain du droit, imposant bâtiment de marbre blanc désormais protégé par un grillage. Et certains manifestants protestent aux cris de « mon corps, mon choix » jusque devant le domicile de juges conservateurs de la Cour dans les banlieues cossues de la capitale.

Si l’arrêt est annulé, « cela va être horrible » a prédit à l’Agence France-Presse Linda Coffee, qui représentait à l’époque Jane Roe, et qui aujourd’hui fustige une « minorité très bruyante » d’opposants à l’avortement. Les élus démocrates au Congrès, qui ont promis de protéger le droit à l’avortement dans les États où ils sont majoritaires, ont eux aussi appelé vendredi à une mobilisation d’ampleur en se rassemblant sur les marches du Congrès qui fait face à la Cour suprême.

Le monde économique se mobilise

« Nous n’arrêterons pas de nous battre jusqu’à ce que tout le monde, et je dis bien tout le monde, ait accès à des avortements sûrs et légaux, quels que soient ses revenus, son code postal ou son origine ethnique », a promis l’élue Barbara Lee, qui a par le passé évoqué publiquement son propre avortement clandestin.

Sans la Cour suprême, les options pour protéger ce droit à l’échelle fédérale sont minces. La Chambre a bien voté à l’automne dernier une loi garantissant l’accès à l’avortement dans tout le pays. Mais ce texte ne parvient pas pour l’heure à passer l’étape du Sénat, où les démocrates ne disposent pas de la majorité suffisante.

À LIRE AUSSILa bataille de l’avortement embarrasse les entreprises américaines

Pour les progressistes, le soutien pourrait aussi venir du monde économique. De plus en plus d’entreprises, qui ont longtemps évité ce sujet, prennent position pour le droit à l’avortement avec l’émergence d’une nouvelle génération de dirigeants aux attentes différentes. La secrétaire au Trésor, Janet Yellen, a également mis en garde contre les conséquences « très néfastes sur l’économie » si le « droit des femmes à décider quand, et si, elles veulent avoir des enfants » était remis en cause.

NEWS RELATED

Exclusive: CUT! An exasperated George Clooney, 61, grimaces as he waves down boats motoring into shot as he directs scenes for his 'The Boys in The Boat' project on the River Thames in Oxfordshire

There are few film stars more coolly charming than the imperturbable George Clooney. The actor was left quite unruffled, for instance, when his 2016 wedding in Venice was crashed by a flotilla of paparazzi and hundreds of tourists. However, in Henley, Oxfordshire, this week, it was a different story. Clooney, ...

View more: Exclusive: CUT! An exasperated George Clooney, 61, grimaces as he waves down boats motoring into shot as he directs scenes for his 'The Boys in The Boat' project on the River Thames in Oxfordshire

Son dakika... Fenerbahçe ile anlaşan Jorge Jesus İstanbul'a geliyor

© CNN TÜRK Fenerbahçe’nin teknik direktör olarak takımın başına getirmek istediği Jorge Jesus için müjde geldi. Portekiz basınından A Bola, Sarı-Lacivertliler’in, tecrübeli teknik adamla 1 yıllığına anlaştığını duyurdu ve Jesus’un gelecek hafta İstanbul’a geleceğini açıkladı. Fenerbahçe’nin teknik direktör olarak takımın başına getirmek istediği Jorge Jesus için müjde geldi. Portekiz ...

View more: Son dakika... Fenerbahçe ile anlaşan Jorge Jesus İstanbul'a geliyor

Gowin: Jest potrzeba, aby przedstawić Polakom alternatywną propozycję

Zdaniem Jarosława Gowina, “jest potrzeba, aby przedstawić Polakom alternatywną propozycję”. © PAP / Radek Pietruszka Były wicepremier, minister rozwoju, pracy i technologii Jarosław Gowin podczas konferencji prasowej w Warszawie W piątkowym wydaniu programu “Gość Wydarzeń” na antenie Polsat News lider Porozumienia został zapytany, jak wyobraża sobie start swojej formacji politycznej ...

View more: Gowin: Jest potrzeba, aby przedstawić Polakom alternatywną propozycję

Pokonali 43 piętra i 140 metrów wysokości. Bez żadnych zabezpieczeń!

© Michał Pol Na zdjęciu: mężczyźni na dachu hotelu Marriott Mieszkańcy Warszawy z bliska przyglądali się, jak dwie osoby wspięły się na dach hotelu Marriott. Na całe szczęście wszystko skończyło się dobrze – informuje portal polsatnews.pl. W piątkowy wieczór tłumy zebrały się w okolicach dworca centralnego. Na miejscu był ...

View more: Pokonali 43 piętra i 140 metrów wysokości. Bez żadnych zabezpieczeń!

So, Simon Cowell, how much talent do you have as a property mogul? Music tsar, 62, set to sell his £15M six-million Wimbledon mansion just four years after purchasing the 'perfect family home' - and its bank-busting renovation - without ever living in it

Cowell puts the property on the market for £2m more than 2018 purchase priceHe is said to have stripped the house, removing walls, ceilings and floorsCowell will marry Lauren Silverman at Cliveden House in Berkshire next month

View more: So, Simon Cowell, how much talent do you have as a property mogul? Music tsar, 62, set to sell his £15M six-million Wimbledon mansion just four years after purchasing the 'perfect family home' - and its bank-busting renovation - without ever living in it

Now senior civil servants threaten to BLOCK the full publication of Sue Gray's Partygate probe after being told those fined can expect to be named in the dossier that will include pictures

Two Whitehall officials said they're mulling legal action to prevent being namedThe move could see the report watered down or even delay its release by weeksThat would drag Boris Johnson's Partygate misery into the summerMr Johnson said he was 'very grateful' for the Met Police probe, which fined 126 

View more: Now senior civil servants threaten to BLOCK the full publication of Sue Gray's Partygate probe after being told those fined can expect to be named in the dossier that will include pictures

DR MICHAEL MOSLEY: I’ve finally got Covid, but I’m tackling it with two surprising remedies

After more than two years dodging the Covid-19 bullet, I have been struck down. This is particularly galling because throughout the pandemic I’ve tried to reduce my risk by avoiding packed places, such as pubs, and wearing a mask on public transport and in shops. But the cunning virus finally ...

View more: DR MICHAEL MOSLEY: I’ve finally got Covid, but I’m tackling it with two surprising remedies

Victims of the woke tyranny: The cancelled arts lecturer who dared to use the phrase 'the dreaded Meghan' in a Zoom tutorial and was reported to the Arts Society for being 'racist'

Dr Anne Anderson is claiming breach of contract against the Arts Society She was an accredited lecturer until the society removed her status last May Dr Anderson had said the words 'the dreaded Meghan' before starting a lecture She said some of the voluble media commentators were of 'colourful disposition'

View more: Victims of the woke tyranny: The cancelled arts lecturer who dared to use the phrase 'the dreaded Meghan' in a Zoom tutorial and was reported to the Arts Society for being 'racist'

Amelia Gray Hamlin flashes her toned midriff before heading to a Pilates class with guru Liana Levi whose clients include Kendall Jenner and Hailey Bieber

Danone levert meer babyvoeding aan VS

The Best TV Deals to Shop This Weekend

Syarat Bawa Laptop dan Powerbank ke Pesawat Lion Air, Batik Air, dan Wings Air

Lyon: Norrie tient son rang

El nuevo BMW M4 CSL, llega más fuerte, más rápido y más dinámico

How you can help Rays of Hope’s R1m campaign to bring more social workers to Alexandra

GO in the Know: Baby Formula Update, Tesla Stock Struggles & Top Financial News for May 20

Bawakan Lagu Cantik, Kahitna Bikin Perempuan Kesengsem

Energy drink thrown near Mayor Adams at Brooklyn event, cop bruised

NYC now has way more Airbnb listings than longterm rental apartments

Lina Tejeiro revela la millonada que pagó para retirarse los biopolímeros

OTHER NEWS