Inondations au Brésil: l'eau commence à se retirer et dévoile le chaos

inondations au brésil: l'eau commence à se retirer et dévoile le chaos

Une voiture endommagée, des branches et des débris sont visibles à Cruzeiro do Sul après les inondations dévastatrices qui ont frappé l'État du Rio Grande do Sul, au Brésil, le 14 mai 2024

L'eau a commencé à se retirer dans certaines zones du sud du Brésil dévasté par les inondations, révélant l'étendue des dégâts dans la région, qui recevra plus d'un milliard de dollars d'aide annoncés mardi par la banque des pays émergents, les Brics.

La catastrophe climatique sans précédent dans l'Etat du Rio Grande do Sul a fait au moins 149 morts, tandis que 124 personnes sont portées disparues, selon le dernier bilan publié mardi soir par la Défense civile.

inondations au brésil: l'eau commence à se retirer et dévoile le chaos

Des vendeurs nettoient leurs produits après les inondations qui ont touché leurs magasins dans le quartier à Porto Alegre, dans l'État du Rio Grande do Sul, au Brésil, le 14 mai 2024

Plus de 615.000 personnes ont été évacuées de leur domicile, d'après la même source.

Les fonds débloqués par la banque de développement des Brics (acronyme des puissances émergentes autour du Brésil, de la Russie, de l'Inde, de la Chine et de l'Afrique du Sud) serviront à "reconstruire les infrastructures urbaines et rurales" et à "aider" les sinistrés, a indiqué dans une vidéo diffusée sur X la dirigeante de l'institution, l'ex-présidente brésilienne Dilma Rousseff.

inondations au brésil: l'eau commence à se retirer et dévoile le chaos

Des maisons détruites, des voitures endommagées, des branches et des débris à Cruzeiro do Sul après les inondations dévastatrices qui ont frappé la région dans l'État du Rio Grande do Sul, au Brésil, le 14 mai 2024

Ces inondations, provoquées par des pluies torrentielles qui ont fait déborder les fleuves, constituent le pire désastre environnemental de l'histoire de l'Etat, qui va devoir reconstruire une bonne partie de ses infrastructures.

A l'intérieur des terres, dans les localités de Lajeado et Cruzeiro do Sul, une équipe de l'AFP a constaté de nombreux dégâts.

Maisons détruites où parfois il ne reste plus qu'un pan de mur, rues envahies par les débris et la boue, épaves de voitures ensevelies sous les branchages charriés par l'eau: les scènes de désolation se répètent.

"Partons d'ici avant que quelque chose de pire ne se produise", lance Silvio Kehl, un habitant de Cruzeiro do Sul, âgé de 40 ans, racontant que son bébé de quatre mois a déjà vécu trois inondations depuis sa conception.

"Nous avons travaillé pendant 30 ans, nous nous sommes battus, et maintenant nous avons tout perdu", souffle Nelson Xavier, 61 ans, propriétaire d'une usine de béton dans la ville.

Le chaos s'est aggravé après de nouveaux débordements dus aux fortes pluies de ces derniers jours. Le fleuve Guaiba, qui borde la capitale régionale Porto Alegre, a retrouvé des niveaux historiques et atteint mardi 5,21 mètres, et sa crue pourrait se poursuivre. Les premiers débordements surviennent à partir de trois mètres.

inondations au brésil: l'eau commence à se retirer et dévoile le chaos

Des vendeurs font sécher leurs marchandises après les inondations qui ont touché leurs magasins à Porto Alegre, dans l'État du Rio Grande do Sul, au Brésil, le 14 mai 2024

Selon l'Institut météorologique brésilien, les prévisions pour le reste de la semaine annoncent une nette baisse des températures dans l'Etat le plus méridional du Brésil.

inondations au brésil: l'eau commence à se retirer et dévoile le chaos

Le président Luiz Inacio Lula da Silva, dont le gouvernement a promis une aide de 50 milliards de réais (9 milliards d'euros), se rendra dans la zone sinistrée pour la troisième fois mercredi.

mls/app/sf/tmo/jnd

OTHER NEWS

2 hrs ago

Mobilité, emploi... tout ce qui change pour les Belges le 1er juin

2 hrs ago

Un joueur d'Anderlecht pourrait bien rejoindre Vertonghen et Debast chez les Diables !

2 hrs ago

Horoscope Verseau du mercredi 29 Mai 2024

2 hrs ago

Will Smith et Martin Lawrence, superstars à Berlin pour « Bad Boys : Ride or Die »

2 hrs ago

Chômage : légère baisse du nombre de demandeurs d'emploi en avril en France

2 hrs ago

S'accroupir régulièrement aurait des effets surprenants sur votre santé

3 hrs ago

"Ce n'est pas beau" : Meghan Markle critiquée pour ses tenues par la Première dame du Nigeria

3 hrs ago

Guerre à Gaza: le Djihad islamique diffuse une vidéo d’un otage israélien en vie

3 hrs ago

L’armée israélienne dément avoir frappé mardi une « zone humanitaire » à l’ouest de Rafah

3 hrs ago

Un premier tour sans souci pour Aryna Sabalenka à Roland-Garros

3 hrs ago

Wall Street clôture dispersée: le Nasdaq bat un record, le Dow Jones recule

3 hrs ago

Djokovic à Santoro lors de l’in­ter­view sur le court : « Fabrice, s’il te plaît, est‐ce que tu peux parler un peu moins vite ? »

3 hrs ago

Sénégal : l’homme d’affaires Doro Guèye arrêté, Macky Sall cité

3 hrs ago

Cameroun : Samuel Eto’o nomme un nouvel entraîneur pour les Lions indomptables

3 hrs ago

Un ballet de danseurs étoiles en Provence, chez Pierre Yovanovitch

3 hrs ago

Jacquemus : les plus beaux lieux de ses défilés

3 hrs ago

Ces sandales Lidl à moins de 8 euros sont parfaites pour l'été (elles ressemblent à celles d'une marque très connue)

3 hrs ago

La suspension pour violation des règles antidopage du nageur chinois Sun Yang est terminée

3 hrs ago

Un nouveau traitement contre les maladies inflammatoires développé par des scientifiques belges

4 hrs ago

Lécher le couvercle de son pot de yaourt est-il dangereux pour la santé ?

4 hrs ago

Procès historique de Donald Trump : ses avocats demandent au jury de l’acquitter « vite fait, bien fait »

4 hrs ago

JO 2024: l'Équatorien Richard Carapaz ne pourra pas défendra pas son titre en cyclisme sur route

4 hrs ago

Brest : la décision rude de l’UEFA pour la Ligue des champions qui a du mal à passer …

4 hrs ago

Kate Middleton atteinte d'un cancer : la princesse de Galles aperçue avec ses enfants

4 hrs ago

Un nouveau rebondissement dans l'incroyable feuilleton de la sélection camerounaise avec Eto'o et Brys

4 hrs ago

Evacuation massive en Papouasie-Nouvelle-Guinée, réunion d’urgence du Conseil de sécurité après de nouvelles frappes à Rafah… L’actu de ce mardi 28 mai matin

4 hrs ago

L’enquête «Rwanda Classified» accuse Kigali de répression systématique de dissidents et voix critiques

4 hrs ago

Immobilier : les ventes s’écroulent encore dans l’ancien, les prix dégringolent

5 hrs ago

Parlons MotoGP : Aleix Espargaro n’est pas celui que vous croyez

5 hrs ago

Le fabricant des chariots Caddie placé en redressement judiciaire

5 hrs ago

Le site de la famille royale britannique met (une nouvelle fois) le prince Harry à l’écart

5 hrs ago

Mercato: le PSG d'accord avec Krasnodar, Safonov est à Paris passer sa visite médicale

5 hrs ago

Papouasie-Nouvelle-Guinée : 7.9000 personnes évacuées en raison de la crainte d’un nouvel éboulement

5 hrs ago

Comment la saison 2 d’Andor s’insère dans la chronologie de Star Wars

5 hrs ago

Canicule au Cameroun: «Il y a eu une surmortalité catastrophique» dans le Nord, affirme une figure de la société civile

5 hrs ago

Une série de science-fiction sous-estimée rend les futurs livres “Fils-des-brumes” encore plus palpitants

5 hrs ago

"Ils ne font qu'empirer les choses" : George R.R. Martin (Game of Thrones) pousse un sacré coup de gueule contre les scénaristes

5 hrs ago

Coupe du Monde U20. Choc face aux Baby Blacks, match d'ouverture, le programme relevé de la France dévoilé

5 hrs ago

Mercato Barça : Joao Felix pousse pour rester au club

5 hrs ago

VIDEO Débat houleux sur BFMTV : Maxime Switek se fait envoyer balader, Apolline de Malherbe intervient avec agacement