Géorgie : Les manifestations contre la « loi russe », symbole d’un pays au bord de la fracture politique

La population, majoritairement proeuropéenne, appelle à la démission d’un gouvernement tenté par l’autoritarisme, mais aucune alternative crédible n’émerge

géorgie : les manifestations contre la « loi russe », symbole d’un pays au bord de la fracture politique

Parmi les manifestants, certains veulent nouer les destins de l'UE et de la Géorgie... mais pas tous.

pile ou face - La population, majoritairement proeuropéenne, appelle à la démission d’un gouvernement tenté par l’autoritarisme, mais aucune alternative crédible n’émerge

Une fois de plus, la Géorgie est à la croisée des chemins. Le petit pays du Caucase, ancienne république soviétique, au carrefour entre l’Europe, la Russie et le Moyen-Orient, est au bord de la fracture. Mardi, juste après une nouvelle bagarre entre députés, l’Assemblée a voté une loi sur « l’influence étrangère », calquée sur le modèle russe, avant que les élus ne quittent les lieux en vitesse.

Depuis, les rues de Tbilissi sont devenues le théâtre d’un face-à-face géant entre le peuple et la police. D’ordinaire, la population géorgienne est pourtant « divisée entre les jeunes et ceux qui ont vécu sous l’Union soviétique, en plus d’une part très attachée à l’Eglise orthodoxe », décrit Anna Gvelesiani, Géorgienne devenue maîtresse de conférences à l’Université Paris-3. Mais cette fois-ci, « il y a une vraie unité car on voit qu’en Russie cette loi sert à encadrer, contrôler et opprimer les associations et activistes qui ont une ouverture sur l’Europe ».

L’ombre du « dirigeant fantôme »

L’Europe, c’est l’aspiration principale de près de 80 % de la population géorgienne, selon diverses études. « Fermer la porte vers l’Europe, c’est une vraie angoisse pour les jeunes qui voyagent librement » depuis 2018, appuie celle qui s’est spécialisée sur la liberté de la presse en France et en Allemagne.

Pour le reste de la population, « cette aspiration est plus confuse », relève Jean Radvanyi, chercheur au CNRS spécialiste de l’espace post-soviétique. « L’Europe, c’est loin, on ne sait pas vraiment à quoi ça ressemblerait, et il y a déjà eu un rapprochement avec l’ancien président, sans résultat économique probant ». Cette attirance ambivalente pour l’Europe se retrouve même dans le parti au pouvoir, Rêve géorgien. « Il pourrait jouer sur les deux tableaux en vue des prochaines élections », analyse Jean Radvanyi.

Rêve géorgien à pile ou face

Côté pile, le statut officiel de candidat à l’adhésion à l’Union européenne, obtenu en décembre 2023, et une présidente, Salomé Zourabichvili, ancienne diplomate française ouvertement proeuropéenne et opposée à l’invasion russe de l’Ukraine, non-adhérente au parti mais soutenue lors de son élection en 2018.

Côté face, une tentative de destitution de cette même présidente en octobre 2023 et un fondateur, Bidzina Ivanichvili, encore très influent. « Il s’est enrichi en Russie avant de devenir Premier ministre, il y a des hypothèses selon lesquelles beaucoup de lois prorusses ont été créées pour pouvoir faire circuler son argent de la Russie à la Géorgie », ignorant ainsi les sanctions, indique Anna Gvelesiani.

Un Premier ministre prorusse ?

«Ã‚ C’est la marionnette de Moscou pour certains, d’autres lui prêtent un jeu plus complexe afin que l’UE elle-même rejette la candidature géorgienne », ajoute Jean Radvanyi. C’est dire l’épaisseur de l’ombre qui entoure le « dirigeant fantôme », anti « propagande LGBT » et pro-Poutine, de la Géorgie.

«Ã‚ La situation politique est très complexe », admet le chercheur au CNRS. Et ce n’est pas que le fait du parti au pouvoir. « Depuis l’indépendance, les Géorgiens adorent les solutions qui semblent mirifiques pendant un an, avant de les détester l’année d’après », caricature-t-il. Surtout, ils doivent tenir compte « d’un voisin russe à l’influence considérable, qui a soutenu la sécession de 20 % du territoire ». Selon le chercheur, le pays est devenu « habitué des grandes manifestations qui durent des jours et des nuits, qui parfois aboutissent mais souvent se désagrègent », plus ou moins réprimées.

Une « troisième voie » ?

D’ailleurs, dans les cortèges qui dénoncent la loi votée mardi, « les manifestants ne sont pas forcément pro-Europe, mais ils ne veulent pas être associés à la Russie », souligne Anna Gvelesiani. « La population rejette le gouvernement actuel mais aussi le parti de l’ancien président » Mikhaïl Saakachvili, aujourd’hui en prison, résume Jean Radvanyi, décrivant un « étrange vide » politique.

Tout semble en équilibre précaire, y compris le destin de la « loi russe », contre laquelle Salomé Zourabichvili menace de poser son droit de veto. « Le gouvernement est en danger, la pression de la rue peut durer », selon le chercheur au CNRS, mais personne ne semble en position de précipiter sa chute. Dans le même temps, « il y a aussi une tentation autoritaire », la possibilité de durcir le régime et la répression, alors que 13 manifestants ont été interpellés.

Radicalisation ?

Pourtant, « le gouvernement a conscience que la répression pourrait entraîner une radicalisation du mouvement », nuance Anna Gvelesiani. Bref, comme « depuis un certain temps, la Géorgie est à la croisée des chemins », constate Jean Radvanyi. Et sauf aggravation soudaine de la crise, « on aura une idée des rapports de force seulement en octobre, lors des prochaines élections législatives », pour laquelle Salomé Zourabichvili pourrait proposer « une troisième voix ».

MondeGéorgie : C’est quoi cette loi sur les « agents de l’étranger » qui a provoqué une bagarre au Parlement ?MondeGéorgie : Le pouvoir promet d’arrêter les manifestants qui bloqueraient le parlement

OTHER NEWS

39 minutes ago

JO 2024. Victor Wembanyama dévoile le maillot de l’équipe de France

41 minutes ago

Félix Lebrun et les Bleus ont testé la table des JO 2024

41 minutes ago

OM. « Il va falloir mettre les sous » : quand Jean-Claude Gaudin demandait à McCourt d’investir

41 minutes ago

JO Paris 2024 : Céline Dumerc, Bernard Hinault, Isabelle Yacoubou… Revivez le relais de la flamme en Haute-Pyrénées

41 minutes ago

Rugby. Élite 1 féminine : les Rennaises prennent les devants contre le Stade Français

42 minutes ago

"Ma recette préférée" : voici ce que prépare le chef Simone Zanoni au petit-déjeuner

42 minutes ago

Officiel : un attaquant quitte Anderlecht

45 minutes ago

Stredair Appuah (Nantes) pisté en Angleterre

45 minutes ago

Liverpool : Klopp très clair sur son avenir

46 minutes ago

Volkswagen : la recharge des voitures électriques en moins de 10 minutes pourrait bientôt arriver

46 minutes ago

Roland-Garros. Gabriel Debru cède au premier tour des qualifications après un énorme combat

50 minutes ago

Quels Sont Les Avantages Pour La Santé D’avoir Des Graines De Citrouille? Un Examen Par Des Professionnels De La Nutrition

50 minutes ago

Dominic Thiem franchit le premier tour des qualifications à Roland-Garros

50 minutes ago

Les salariés des aéroports parisiens appelés à la grève mardi

50 minutes ago

Abner pour 8ME, l'OL tient son premier renfort !

50 minutes ago

Mort de Jean-Claude Gaudin : réactions politiques et parcours de « celui qui aimait tant Marseille »

51 minutes ago

La CPI requiert un mandat d’arrêt contre Netanyahu pour crimes de guerre

51 minutes ago

Irão: Mohammad Mokhber nomeado Presidente após morte de Ebrahim Raïssi

51 minutes ago

Harry et Meghan défient la famille royale

51 minutes ago

OM – L’avenir d’Enzo Sternal est incertain

58 minutes ago

Gilles-William Goldnadel : «Après l’Incendie de la synagogue de Rouen, l’immense lassitude des juifs français»

58 minutes ago

Combien va rapporter la Ligue des champions en 2024/2025 pour Brest, Monaco ou le PSG ?

59 minutes ago

NBA : la vidéo du shoot de Rudy Gobert, qui a choqué tout le monde et écœuré Denver

59 minutes ago

Le procureur de la CPI requiert des mandats d’arrêt contre Netanyahu, Gallant et des chefs du Hamas

59 minutes ago

Les 12 coups de midi du 20 mai : Emilien frappe fort, l’étoile reste mystérieuse

59 minutes ago

Dernière ligne droite pour le procès Trump, les plaidoiries finales en vue

59 minutes ago

Israël dénonce le « déshonneur historique » de la Cour pénale internationale

1 hour ago

Prothèse de hanche : quels sont les mouvements à éviter ?

1 hour ago

Afrique du Sud: L'ex-dirigeant Jacob Zuma exclu de l'élection du 29 mai

1 hour ago

Ils achètent une maison à Sevran mais, selon le cadastre, ils n'en sont en fait pas propriétaires

1 hour ago

Surprenant : voici qui Anderlecht supportera en finale de la Ligue des Champions et de l'Europa League

1 hour ago

La justice britannique accorde à Julian Assange un nouvel appel contre son extradition vers les Etats-Unis

1 hour ago

Kevin Costner ému aux larmes à Cannes 2024, son western "Horizon" divise : une épopée majeure façon Dune ou prologue d'une série télévisée ?

1 hour ago

Ligue 1 : qui est Mohamed Camara, le joueur de Monaco qui a masqué le logo de la lutte contre l’homophobie ?

1 hour ago

Airbus : le groupe Saudia va commander 105 avions, le début des livraisons prévu en 2026

1 hour ago

Banane verte, jaune ou trop mûre : laquelle est la meilleure pour la santé ?

1 hour ago

Ghost of Tsushima: Director's Cut est le plus grand lancement de jeu solo de Sony à ce jour

1 hour ago

Dangerous : l'histoire singulière de Scott Eastwood, fils de Clint Eastwood, né d'une relation adultère

1 hour ago

La Comader réagit à la recrudescence des incidents contre les tomates marocaines en France

1 hour ago

Stade Brestois : Une excellente nouvelle en plus de la qualification en Ligue des Champions !