Dans les cortèges anti-RN, la peur diffuse des manifestants

dans les cortèges anti-rn, la peur diffuse des manifestants

Manifestation contre l'extrême droite à Marseille, le 15 juin 2024

"Peur" de l'arrivée du RN au pouvoir, du retour des divisions à gauche: en France, samedi, les dizaines de milliers de manifestants contre l'extrême droite ont défilé avec une inquiétude qui colle aux coeurs, pour ne pas rester "à ne rien faire".

Il y a les anciens des manifestations monstres du 1er mai 2002 contre la présence de Jean-Marie Le Pen au second tour de la présidentielle, des vieux sympathisants de gauche, des familles venues battre le pavé avec leurs enfants car elles "n'imaginent pas leur avenir dans un État fasciste". Et des jeunes qui "emmerdent le front national", reprenant un hymne punk qui tutoie les quatre décennies.

dans les cortèges anti-rn, la peur diffuse des manifestants

A Marseille, la foule est diverse à l'image d'une ville nourrie par les immigrations. A Paris, cette diversité est moins visible.

Et à Nice, le cortège qui a remonté la principale artère commerciale du centre ville, a rencontré indifférence, moqueries ("c'est le carnaval") et parfois franche hostilité ("moi je vote français !").

La France anti-RN s'est donnée rendez-vous samedi dans les rues à l'appel des syndicats, des associations et des partis de gauche pour être "ensemble contre l'extrême droite" dans un pays où la perspective d'une entrée de Jordan Bardella, patron du RN, à Matignon n'a jamais été aussi proche.

dans les cortèges anti-rn, la peur diffuse des manifestants

Manifestation contre l'extrême droite à Paris, le 15 juin 2024

Philippe Villechalane, 70 ans, militant dans une association de chômeurs, avait manifesté en 2002. A l'époque, il "ne pensait pas qu'il y avait un vrai danger que l'extrême droite arrive au pouvoir", rembobine ce manifestant croisé à Paris. Mais "là oui" car "idéologiquement la droite a gagné".

dans les cortèges anti-rn, la peur diffuse des manifestants

Manifestation contre l'extrême droite à Toulouse, le 15 juin 2024

Dans le cortège parisien, au milieu d'une forêt de mains de SOS racisme, Isabelle, une enseignante quinquagénaire fait la moue: "en 2002 on n'avait même pas réussi à défiler tellement il y avait de monde".

"On s'est habitué, c'est malsain", se désole Alice Ribière, 39 ans, une enseignante qui défile à Nice.

-"Guerres intestines"-

"Moi je suis plutôt modérée mais aujourd'hui on doit se mobiliser, si on ne le fait pas on ne le fera jamais", analyse Sandrine Arnautou, cadre à l'université de Lorraine, venue avec sa fille et son mari à Nancy. "Je crois que les électeurs RN ne sont pas forcément fachos. C'est un vote de colère. Il faut prendre conscience de cette colère, y répondre", avance cette manifestante.

A Nantes, Marseille, Reims, Clermont-Ferrand ou Toulouse, la "peur" d'une accession de l'extrême droite au pouvoir transpire à chaque coin de phrase.

"J'avais besoin de me retrouver avec un grand nombre de personnes pour sentir que je ne suis pas la seule. Le passage de l'extrême droite au pouvoir me fait peur", lâche Amélie Rouanet, 32 ans, travailleuse sociale à Toulouse.

dans les cortèges anti-rn, la peur diffuse des manifestants

Manifestation contre l'extrême droite à Bordeaux, le 15 juin 2024

Le "RN fait vraiment peur, c'est contre mes valeurs, je fais des études pour être enseignante d'histoire-geo et je n'ai pas envie qu'on m'impose des programmes", glisse Ariane Guinamand, 22 ans, venue manifester pour la première fois à Clermont-Ferrand.

Dans les cortèges, beaucoup de manifestants ont le coeur à gauche et regardent avec espoir, perplexité ou peur, encore, les soubresauts du Nouveau Front populaire, l'alliance électorale des partis de gauche, déjà ébranlée par des accusations de "purges" visant LFI.

"On est dans une période très fasciste, on est très inquiets. Les urnes c'est important, la rue aussi. Les guerres intestines à LFI, c'est pas le moment, l'heure est à l'union", observe à Paris l'acteur Swan Arlaud connu pour son engagement à gauche.

Mais les manifestations ont aussi attiré au-delà des habitués des cortèges.

A Bordeaux, Pierre Planiol, 24 ans, ouvrier agricole est l’un des rares manifestants présents avec le drapeau français.

"C’est le drapeau de la République qui nous rassemble tous et que l’extrême droite récupère et déshonore", dit le jeune homme qui se présente comme militant UDI et dit avoir voté pour Valérie Hayer aux européennes, la candidate du camp d'un Emmanuel Macron unanimement rejeté dans les défilés..

"C’est important (de manifester). Même si avec la gauche on ne partage pas grand-chose, on partage le même drapeau, le même pays et le même amour de la démocratie", complète-t-il.

Une démocratie qu'il juge aujourd'hui "en danger" face au RN. C’est les héritiers de qui on sait".

grd-bur-juc-vla/lbx

OTHER NEWS

1 hour ago

« La seule solution pour éviter la faillite » : une célèbre brasserie bruxelloise forcée de vendre son matériel

1 hour ago

OM : Clauss ne va pas échapper au loft

1 hour ago

ARLES L’œil à vif de Mary Ellen Mark

1 hour ago

RN, désistements, barrage républicain : "Le paradoxe d’une Assemblée incapable d’incarner les forces actives de la nation"

1 hour ago

Les partis ont-ils présenté de faux candidats lors des élections législatives au Royaume-Uni ?

2 hrs ago

L'internationale française Clarisse Le Bihan quitte Angel City

2 hrs ago

Tour de France: "39'46..." le biathlète Émilien Jacquelin s'étonne des performances XXL de Pogacar

2 hrs ago

Yannick Noah allume la vasque olympique à Paris : quelques semaines après sa grave blessure, le champion déjà sur pied !

2 hrs ago

"Mon train de vie a changé" : Éric (Les 12 coups de midi) explique comment l'argent qu'il a gagné dans le jeu a transformé son quotidien

2 hrs ago

Voilà pourquoi il ne faut pas prendre l'avion le soir en été

2 hrs ago

« Rouge Midi », « Nos jours heureux », « Plus belle la vie »… Mort de Jacques Boudet, un des acteurs fétiches de Guédiguian

2 hrs ago

5 choses qui arrivent quand on est célibataire après avoir été en couple pendant longtemps

2 hrs ago

Prix de l'électricité : le gouvernement a pris une décision, bonne ou mauvaise nouvelle pour août 2024 ?

2 hrs ago

Résultat du tirage EuroDreams du 15/07/2024

2 hrs ago

Nadal révèle sa grande ambition : « La plus belle chose qui soit »

2 hrs ago

INEOS retarde le lancement du 4x4 « Fusilier », son premier véhicule électrique

2 hrs ago

Ce PC portable Gamer est parfait pour jouer à n'importe quel jeux vidéo dans de bonnes conditions

2 hrs ago

Dreame fait fort avec ces promotions pendant les Prime Day Amazon

2 hrs ago

Bellingham sort enfin du silence

2 hrs ago

"Ce serait inconcevable de ne pas les inclure !" : un Moi, Moche et Méchant 5 en projet ?

2 hrs ago

Foot/Bleues: Delphine Cascarino, envol imminent

2 hrs ago

Tour de France. Un lecteur de Ouest-France au cœur de la caravane du Tour avec Le Gaulois

2 hrs ago

Uccio Salucci n’est pas d’accord avec Gigi Dall’Igna : « Nous aimerions deux motos actuelles… »

2 hrs ago

‘Aleix Espargaró est rapide et en forme; il peut nous aider à comprendre différentes possibilités’ – Alberto Puig

2 hrs ago

JO 2024. Williams, Comaneci, Gasol… Un relais de légendes pour la flamme olympique le 26 juillet

2 hrs ago

Ne ratez une belle promo sur cette montre stylée pour le Prime day

2 hrs ago

« Jorge Martín sent qu’il est temps de passer à autre chose; il a confiance en sa conduite » – Mick Doohan

2 hrs ago

Josep Garcia revient au sommet avec une victoire en EnduroGP au GP de Slovaquie

2 hrs ago

Tour de France : parcours, horaires, diffusion tv… tout savoir sur la 16e étape (vidéo)

2 hrs ago

Le plan établi par Hansi Flick pour relancer le Barça

2 hrs ago

Retraite : 700 euros de plus en septembre 2024 ?

2 hrs ago

Le nouveau Parlement européen à l'oeuvre, l'extrême droite donne de la voix

2 hrs ago

Coulées de boue, caves inondées... de violents orages ont éclaté lundi soir dans la région d’Ath

2 hrs ago

Champion avec le Standard et retraité depuis quatre ans, il rechausse les crampons pour un test en D1 ACFF

2 hrs ago

Droits TV : L’accord BeIN-DAZN illégal, le coup de tonnerre !

2 hrs ago

Une lourde amende pour les Français qui installent leur mobil-home ou caravane dans le jardin

2 hrs ago

Stéphane frustré par son dialogue de sourd avec Luminus au sujet de sa borne électrique: "Je vais recevoir un véhicule mais je ne pourrai pas le recharger"

2 hrs ago

Législatives en France : Manuel Bompard juge la proposition de Laurence Tubiana pour Matignon « pas sérieuse »

2 hrs ago

"Il y a mon ex-beau-père dans la chambre" : Capucine Anav raconte sa drôle de péripétie avec Alain Delon et son mari, Victor

2 hrs ago

JO 2024. Vous faut-il un laissez-passer pour récupérer quelqu’un à l’aéroport avant le 26 juillet ?