Nouvelle Volkswagen ID.3: la version électrique de la Golf est-elle la citadine pour tous?

nouvelle volkswagen id.3: la version électrique de la golf est-elle la citadine pour tous?

Nouvelle Volkswagen ID.3: la version électrique de la Golf est-elle la citadine pour tous?

On aime ou on n'aime pas la Golf, mais son design est devenu iconique au fil des années. Celui de l'ID.3 risque de ne pas rentrer dans les livres d'histoire mécanique. À l'extérieur, rien de bien différent avec la première version. On retrouve toujours le nez très court, qui nous fait plus penser à la petite Volkswagen up!, un design peu séduisant, mais qui a le mérite de la rendre assez compacte (4,265 mètres de long).

Un intérieur très qualitatif

À l'intérieur, le constructeur allemand fait le choix de la simplicité tout en proposant des matériaux de qualité : plastiques moussés, faux cuir, tissus doux sur les portières et les sièges...

L'écran d'infodivertissement s'est agrandi pour atteindre 12 pouces de diagonale. Par rapport à la génération précédente, il s'est aussi fluidifié.

Sur le volant, Volkswagen propose encore ses boutons capacitifs (des boutons qu'on ne peut pas réellement enfoncer). Dommage, de vrais boutons offrent toujours plus de clarté au toucher et permettent de faire moins de mauvaises manipulations lors de la conduite.

Affichage tête haute

Le combiné d'instrumentations numérique est niché dans un tout petit écran derrière le volant. Suffisant, mais il manque de fonctionnalités et de possibilités de personnalisation. Heureusement, il est suppléé par un affichage tête haute qui affiche la vitesse, la limitation de vitesse et l'aide à la conduite. C'est sobre, mais parfaitement efficace.

Les passagers arrières ne sont pas laissés pour compte, l'espace est correct, mais surtout tout aussi luxueux qu'à l'avant. Il n'y a cependant que de la place pour deux personnes avec la grande batterie de 77 kWh.

Pas faite pour les grands voyages

Pour le coffre, oubliez les grands roadtrips en famille, il n'y a que 385 litres de volume utilisable et le court capot avant n'accommode pas de "frunk".

Au volant, l'ID.3 se révèle être tout sauf ennuyeuse et surpasse aisément son allure de petite citadine innocente. Le bon comportement routier, couplé d'un amortissement agréable mais relativement ferme la rend plutôt amusante à conduire. Les roues motrices arrières y sont peut-être aussi pour quelque chose.

En ville, le diamètre de braquage de 10,2 m assure une bonne maniabilité lors de manœuvres.

Les aides à la conduite sont intuitives et agréables à utiliser avec peu d'à-coups, tandis que les freinages et les reprises de puissance sont maitrisés.

Ce qu'on aime :

Le confort des siège "ergoActive" en option, avec fonction massante Le démarrage sans bouton start-stop La simplicité de l'habitacle Les sièges avants et le volant chauffants de série Le cruise control adaptatif de série

Ce qu'on aime moins :

Le design extérieur peu inspiré Les boutons capacitifs pour contrôler la température Le bruit de roulement et d'air à haute vitesse Pas de mode de conduite "one pedal" L'absence de vrais leviers pour contrôler les vitres arrières

Autonomie

Avec sa grande batterie de 77 kWh, l'ID.3 nous a permis de parcourir un peu plus de 400 km. Avec une consommation qui tournait aux alentours de 18 kWh/100 km. C'est une très bonne prestation pour un véhicule qui ne parait pas très aérodynamique à première vue.

L'ID.3 passe de 10 % à 80 % en une trentaine de minutes via un chargement d'une puissance de 170 kW.

Prix

La version de base "Pure" est annoncée à 37.990 € pour une batterie de 52 kWh. L'intermédiaire "Pro Performance" avec la batterie de 59 kWh vous coûtera 39.990 €. La version longue autonomie est affichée à 42.990 €.

Avec une Tesla Model 3 à 41.970 €, l'ID.3 de base est affichée 4.000 € moins cher. C'est un choix qui peut être envisagé si une longueur beaucoup plus courte est recherchée (4,265 mètres pour la Volkswagen contre 4,72 mètres pour la Model 3). Le constructeur américain vous offrira beaucoup plus d'habitabilité à l'avant comme à l'arrière, un plus grand coffre, un frunk, une meilleure efficience, plus de puissance et un extérieur beaucoup plus plaisant.

L'ID.3 permettra à son conducteur de profiter d'une ergonomie de conduite plus classique avec des commodos pour les clignotants et les essuie-glaces, un affichage tête haute et un écran derrière le volant.

OTHER NEWS

3 hrs ago

La réponse de Tim Robbins à ceux qui comparent la tentative d’assassinat contre Trump à son film Bob Roberts

3 hrs ago

Négociations pour Matignon : LFI suspend les discussions

3 hrs ago

Escapades gourmandes : La tarte à la myrtille de Rhône-Alpes

3 hrs ago

France: en Nouvelle-Calédonie, les prix alimentaires s'envolent

3 hrs ago

Voici les 13 signes qui montrent qu'une femme est forte mentalement selon les experts

3 hrs ago

Wall Street ouvre en hausse avec la perspective d'un éventuel retour de Trump au pouvoir

3 hrs ago

Kaamelott 2, le film : une excellente nouvelle pour les fans !

3 hrs ago

Nouvelle-Calédonie : la loyaliste Sonia Backès plaide pour une séparation des provinces

3 hrs ago

Finalissima. L’Espagne et l’Argentine vont s’affronter, un choc entre Yamal et Messi à venir

3 hrs ago

“Excellente recette, tout le monde a adoré !” : régalez-vous avec tarte fine aux pêches notée 5/5 par nos lecteurs (avec une petite touche qui change tout)

3 hrs ago

La langue arabe invitée à la prochaine édition du Festival d’Avignon

4 hrs ago

Une ancienne ministre de Macron veut couper la Nouvelle-Calédonie en deux

4 hrs ago

Télépéage gratuit : 12 mois offerts si vous passez par cette offre, parfait pour les vacances ?

4 hrs ago

L'Arabie Saoudite s'oppose à un délire de l'OM

4 hrs ago

Donald Trump a frôlé la mort à 18h15, à 20H40, des tee-shirts "souvenirs" du drame étaient en vente sur des sites chinois

4 hrs ago

«Maman, dans cette année d'enfer, je m'habitue déjà» : le message de Lou Doillon, un an après la disparition de Jane Birkin

4 hrs ago

L'Argentine soulève le trophée

4 hrs ago

A Wall Street, record pour le Dow Jones, après la tentative d'assassinat de Trump

4 hrs ago

Netflix : en un week-end, le retour de Tom Ellis sur la plateforme surprend tout le monde

4 hrs ago

OL, coup de théâtre pour le mercato

4 hrs ago

À Marseille, une exposition célèbre l'amour, la joie et le désir féminin

5 hrs ago

« Quelqu’un est sur le toit » : des spectateurs ont filmé le tireur qui a tenté d’assassiner Donald Trump (vidéo)

5 hrs ago

Mercato OM : Greenwood a donné sa réponse à l’OM

5 hrs ago

Mercato : Le PSG prépare un coup de génie pour Joao Neves

6 hrs ago

"Je ne pense pas que ce soit trop": Yves Coppieters devient ministre wallon de 9 compétences

6 hrs ago

Le gouvernement britannique alerte ses citoyens sur les risques de manifestations au Maroc

6 hrs ago

Netflix se paie un film au casting dément et on a la première image ! Par un réalisateur culte de la saga Harry Potter

6 hrs ago

Les robes courtes incontournables pour briller cet été

6 hrs ago

Demain nous appartient en avance : Caroline n'est pas morte ! À quoi joue William ? Le résumé de l'épisode 1727 du mardi 16 juillet 2024

6 hrs ago

Transferts : l'OL prend la main pour Georges Mikautadze (Metz), pressenti à Monaco

6 hrs ago

Résumé des Belges 2024 semaine 28 : ces deux titres remportés par la Belgique la semaine dernière

6 hrs ago

Euro 2024: après le sacre de l'Espagne, un tag et une banderole contre les "traîtres" Merino et Oyarzabal au Pays basque

6 hrs ago

La meilleure température pour laver ses draps n’est pas celle que vous pensez

6 hrs ago

Assemblée nationale: André Chassaigne "approuvé" pour reprendre la tête du groupe GDR

6 hrs ago

L’enseigne Dr Martens installe son premier magasin en Bretagne, à Rennes

6 hrs ago

Vous souffrez de tristesse, d'anxiété, de manque de concentration : 6 conseils pour préserver votre santé mentale au travail

6 hrs ago

Le 16 juillet, une révélation surprenante attend ces 2 signes du zodiaque

6 hrs ago

La star du biathlon Ukrainien suspendue

6 hrs ago

Ça va chauffer ! On connaît les TDP des GeForce RTX 50 de NVIDIA

6 hrs ago

Très émouvante standing ovation à l’arrivée de Kate Middleton dans les tribunes de Wimbledon, sous les yeux émerveillés de sa fille Charlotte